Garantie Décès (DC)

Inutile de rappeler, ici, ce à quoi correspond le décès (DC) ! A la suite d’un tel évènement, l’assureur prend en charge le crédit et rembourse directement à la banque le solde du capital restant dû dans la limite de la quotité assurée (de 1 à 100 %). Le bien considéré tombe ensuite dans le processus classique de la succession (époux, enfants, légataires…), les héritiers bénéficiant conséquemment d’un bien immobilier libre de toutes charges (si l’assuré était couvert à 100 %).

A noter : selon les contrats proposés, la couverture peut s’éteindre à un certain âge de l’emprunteur (90 ans étant le maximum actuellement en vigueur).

  • Demande en ligne C’est parti